Actualités‎ > ‎

Eau (encore) gratuite à Villenoy ?

publié le 19 juin 2016 à 23:09 par Villenoy Avenir

Souvenez-vous, en fin d’année dernière, nous posions ironiquement la question : l’eau est-elle devenue gratuite à Villenoy ?

Rassurez-vous, nous n’étions pas devenus subitement candides, nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, et il y a longtemps que nous ne croyons plus au Père-Noël, c’était en fait notre façon de montrer du doigt la cacophonie à la régie de l’eau suite à la délégation de service confiée à la Nantaise des Eaux.

Entre la facture sans cesse annoncée et jamais envoyée et les prélèvements non effectués auprès des personnes ayant pourtant opté pour des acomptes mensuels, c’était en effet la plus grande pagaille et nous avions alerté la mairie sur le fait que les personnes les plus fragiles risquaient de ne pouvoir faire face au paiement de leur facture lorsque celle-ci « tomberait ».

Soyons charitables et disons que l’on pouvait comprendre que des incompréhensions pouvaient survenir lors du passage de témoin.

Mais quelques mois plus tard, le manque de communication entre le prestataire de service et la mairie est flagrant : toujours des délais entre les relevés de compteurs et l’envoi des factures (un mois après le début des relèves encore aucune facture reçue), toujours des ratés sur les prélèvements (repris ou non, selon que les intéressés se soient manifestés ou aient pensé que cela se ferait automatiquement), arrêtés de façon intempestive lorsqu’ils ont été remis en vigueur, et, cerise sur le gâteau, quand la Nantaise des eaux est interrogée, il est répondu qu’elle n’a eu aucune instruction de la mairie !

Avant que la situation ne devienne incompréhensible pour tous et ne soit la cause de tracas pour un grand nombre, notre maire serait bien inspiré de se rapprocher du prestataire choisi, afin que soit mis bon ordre dans le suivi et la gestion de l’eau, à l’instar de ce qui se passait lorsque la mairie avait repris la régie directe, non sans que les employées en charge de ce secteur n’aient eu beaucoup de mal à tout remettre en place après une première expérience non concluante de délégation de service.

Un bis repetita ? …..
Comments