Actualités‎ > ‎

Il n’y a rien à débattre….

publié le 27 avr. 2018 à 22:51 par Villenoy Avenir

Nous vous proposons un nouvel article cosigné par les trois groupes d’opposition municipale « Villenoy en marche vers son avenir », « Ensemble pour Villenoy » et « Ethique et Liberté d’Expression » 

Il n’y a rien à débattre, telle est la formule que nous pouvons retenir lorsque nous sortons des très rares commissions car ce n’est pas qu’une simple redondance que nous exprimons là tellement elles sont très mais très espacées dans le temps. Pour n’en citer qu’une, la commission « vie citoyenne », deux exemplaires en mi-mandat, un record !!!

Quant aux contenus, nous pouvions  en attendre autre chose tant il y a matière à débattre. Si nous devions nous en référer à la dernière en date, nous allons devoir attendre la prochaine pour avoir à nos tables un menu beaucoup plus consistant que ceux présentés jusqu’alors, nous restons sur notre faim à chaque invitation.

Si nous avons été effectivement « gavés » d’un défilement de chiffres, statistiques (ils sont les rois dans ce domaine), où la verbalisation aux stationnements est la pierre angulaire de l’édifice, même si ce secteur ne peut être négligé il y a bien d’autres axes à explorer : le non-respect des panneaux de signalisation « Stop » - feux tricolores – vitesse …. Ah ! Il nous a été reproché d’avoir une vision « sécuritaire excessive».  L’argument avancé : nous mettrions notre policier municipal en danger, en le plaçant dans ces situations !  Effectivement, nous pouvons aisément y souscrire, mais rien ne lui interdit de participer activement à des actions de ce type programmées par l’autorité locale auprès des effectifs la police intercommunale.

Comme nous venons de le souligner la consistance des dossiers inscrits à l’ordre du jour est bien maigre. Quelques pistes  avancées et visiblement abordées par les « hautes instances » avant même leur présentation en commission. C’est la marque de fabrique de la maison.   Logiquement le bureau municipal étudie et avalise les propositions émises par les travaux des commissions. Bref, ce qui s’appelle « mettre la charrue avant les bœufs ».

Mais faudrait-il aussi que chaque chef de file suggère et ne pas attendre que l’opposition avance des pions en leur lieu et place. Nous devons  sans doute avoir une vision erronée du fonctionnement de la « machine » municipale …. La démocratie participative vous en faites quoi,  si tout est bouclé d’avance ?.....

Le comble du comble !! Un dossier de la CAPM ayant trait à la Stratégie Territoriale de Sécurité et de  Prévention de la Délinquance comportant des éléments essentiels quant à la mise en œuvre des actions à conduire au cours des prochaines années n’avait  visiblement pas été étudié  par notre présentateur, alors que l’un de nos représentants, lui, l’avait parcouru de bout en bout !  Déstabilisant !! Non ?...La courroie de transmission a tendance à se gripper à en croire la réaction de notre ministre des finances présent qui le découvrait en même temps que lui ; ça fait tâche…

Voici en quelques phrases malvenues et désobligeantes que nous fermons cette page qui n’a eu pour seul but d’éclairer vos lanternes sur le déroulement des commissions.

Comments