Actualités‎ > ‎

Quelle mouche a piqué le Maire ?

publié le 17 févr. 2016 à 23:10 par Villenoy Avenir   [ mis à jour : 17 févr. 2016 à 23:32 ]
Dans la dernière lettre du maire, on apprend que désormais notre commune est mise sous surveillance continue pour cause de « grand » danger provoqué par ses habitants !

Grand danger ? Mauvais esprit ? Persifflage ? Rébellion ? Actes de terrorisme ? Pire : incivilité délibérée

Qu’apprend-on en effet ? Que les Villenoyens, comme tous les résidents de toutes les communes de France et de Navarre osent garer leur voiture devant chez eux, sur le trottoir !

Après des années de laisser-faire, voire de laxisme consentant, un beau matin, réveillé par un accès d’autoritarisme exacerbé, et piqué dans la nuit par on ne sait trop quelle mouche, sans doute plutôt la dengue que la mouche tsé-tsé, le maire a décidé d’enfourcher son habit de « justicier » et de punir tous ces manants qui foulent son territoire : et tant d’euros par-ci, et tant d’euros par-là, qu’on se le dise, on ne verra plus un seul véhicule dans les rues de Villenoy, foi de Venries ! Circulez, y’a rien à voir, et surtout ne stationnez pas !

On comprend qu’en ville, une voiture sur les trottoirs soit une obstruction à la circulation des piétons et un risque pour leur sécurité. Nous avons été les premiers à demander qu’il soit fait respecter les règles interdisant ce stationnement gênant et dangereux.

Mais faut-il aller jusqu’à traquer les moindres rues et ruelles de lotissements par exemple, empruntées essentiellement par les riverains ? Le maire s’est-il demandé si tout un chacun avait à sa disposition un garage pour rentrer son véhicule ? S’est-il interrogé sur l’insuffisance des espaces de parkings proposés à ses concitoyens ? S’est-il demandé même si nombre de garages intégrés dans les maisons n’étaient pas de fait utilisés comme pièces de rangements, faute de caves et/ou de sous-sol ?

Il est beaucoup plus simple pour lui de faire les gros yeux, de menacer de son bâton les mauvais citoyens que nous sommes forcément selon lui et de piocher dans nos porte-monnaie pour renflouer les caisses de la commune, alors qu’il a déjà largement usé et abusé de la hausse de la fiscalité sous toutes ses formes.

Ne nous y trompons pas, M. le Maire n’est pas devenu d’un seul coup M. Propre ou M. Sécurité, mais il est à coup sûr devenu le premier collecteur de taxes à bon compte de France, l’école des radars placés à des endroits « stratégiques » pour faire résonner le tiroir-caisse faisant école.

Espérons que la piqûre de la mouche qui l’a piqué n’ait que des effets provisoires et que lorsqu’ils se seront estompés, il ne tardera pas à retrouver ses esprits. Et faire preuve de pédagogie, plutôt que du rôle de père fouettard qu’il s’est donné, pour cela il lui suffira de puiser dans son passé d’éducateur pour retrouver un chemin qu’il semble avoir un « peu » perdu de vue …..

DERNIERE MINUTE

Lors du conseil municipal du 10 février, le maire a expliqué que son rappel à l’ordre visait seulement le stationnement de véhicules entravant la circulation le long de la RN 3, sur la Chaussée de Paris, au point que même les pompiers n’ont plus accès aux voies qui leur sont réservées.

Dont acte ! Mais fallait-il alors brandir une menace sur l’ensemble de la commune, sans en expliquer les tenants et les aboutissants ? 

N’aurait-il pas été plus simple, plus ciblé et plus pédagogique de mettre dans les boîtes à lettres de la résidence concernée un rappel à l’ordre, lui-même accompagné d’un rappel des sanctions auxquelles s’exposent les contrevenants ?
Comments