Actualités‎ > ‎

Une Nation Entière se lève pour Défendre ses Libertés !

publié le 12 janv. 2015 à 23:28 par Villenoy Avenir

Après les tueries des 7,8 et 9 janvier, c’est une nation entière qui s’est levée pour défendre ses libertés auxquelles on a voulu porter atteinte :
  • • Liberté d’expression et d’opinion d’une part, en s’en prenant au journal satirique le plus emblématique en l’espèce,
  • • Liberté de culte en s’en prenant à des personnes au simple motif qu’elles étaient de confession israélite.
Dans toute la France, le samedi, comme le dimanche, c’est une marée humaine qui s’est donné rendez-vous dans des cortèges qui ont défilé en régions comme à Paris avec des pancartes « je suis Charlie », en l’espèce dénominateur commun du refus de toutes les exclusions et de la volonté de liberté.

On a voulu faire taire Charlie Hebdo, on a voulu signifier qu’on n’acceptait pas la diversité des cultures, mais on a trouvé une France debout, qui a clairement signifié au monde entier et principalement aux fanatiques assassins qu’elle ne cèderait pas aux peurs et aux diktats, que notre devise « Liberté, égalité, fraternité » était ancrée au plus profond de nous.

Dans le même temps, un juste hommage a été rendu aux victimes de ces carnages, que ce soit l’ensemble des personnes mortes dans l’attentat contre Charlie Hebdo sans en oublier une seule, les trois fonctionnaires des services chargés de la sécurité publique, l’agent municipale de Montrouge, les deux fonctionnaires de la Police Nationale et les malheureux clients de l’épicerie de la Porte de Vincennes.

Ne passons pas sous silence la reconnaissance, l’ovation faites par cette marée humaine rassemblée autour des valeurs républicaines aux forces de l’ordre plus souvent décriées que valorisées.

Nous saluons en passant le cortège de Dammartin qui a regroupé plus de participants que d’habitants, cortège ayant une signification toute particulière avec la prise d’otage vécue dans cette petite ville, sur laquelle ont pesé stress et peur, notamment pour les habitations environnantes et les enfants scolarisés sur la commune, tant qu’un dénouement n’était pas intervenu. 

Cette réaction de tout un pays, uni comme jamais il ne l’a été, fait chaud au cœur et met du baume sur les plaies qui resteront évidemment à jamais béantes. A chacun d’entre nous maintenant de conserver cet esprit « Charlie » pour que ce ne soit pas qu’un sursaut d’un jour. 

Cet esprit dépasse naturellement le simple achat du périodique, mais cela commence déjà par là : pour que Charlie vive, il lui faut déjà des lecteurs, et des lecteurs réguliers !

QUE VIVE l’ESPRIT « CHARLIE »
Comments