Actualités‎ > ‎

Vous qui passez sans me voir…..

publié le 15 juil. 2018 à 00:22 par Villenoy Avenir

Vous qui passez sans me voir, et nous aurions tendance à écrire sans même me jeter un regard….Car le lieu en question n’est pas à proprement parler un endroit où nous avons plaisir à rendre visite, nous le désignerons sous cette formulation  moins conventionnelle « le jardin du repos éternel »

Cependant, nous sommes tous, un jour ou l’autre,  appelés à franchir les portes du cimetière communal. Soit pour y accompagner un ami,  un membre de notre famille ou alors pour nous recueillir quelques instants au pied d’une sépulture.  Mais en dehors de ces circonstances, nous n’en trouvons pas la nécessité, voire la curiosité.   

L’introduction de cet édito n’est certes pas sans arrière pensée puisqu’il est appelé à mettre en lumière l’état d’abandon de ce lieu hautement  symbolique et digne de respect.

De vous à nous, nous avons tardé à rédiger ce texte car nous savions qu’après avoir  trempé  notre plume dans l’encrier nous allions être une fois encore catalogués de mauvais sujets, d’incorrigibles opposants.

Pourquoi alors, nous sommes-nous nous néanmoins lancés dans la « fosse aux lions » ? En raison des vives réactions de personnes le fréquentant régulièrement, lesquelles n’ont pas manqué de nous faire part de leur indignation. 

Elles  soulignent notamment le peu d’importance que nos élus lui portent. Pour illustrer leurs propos, elles mettent en avant le manque d’entretien, l’absence d’un véritable suivi. Elles se demandent aussi si leur maire et ses proches collaborateurs en connaissent encore son existence. 

Pour vous en convaincre, nous vous invitons à franchir ses portes et y découvrir, non pas un espace tel que nous pouvons le concevoir, mais plus un espace champêtre où les hautes herbes fleurissent les allées et les abords des caveaux abandonnés depuis des lustres (aucune procédure de reprise n’est  engagée à ce jour : pas d’enveloppe budgétaire). Ça fait désordre !! C’est le moins que nous pouvons dire !

Nous connaissons déjà la ou les réponses de Monsieur le Maire : tout est mis en œuvre mais nous manquons de personnel, ou alors : nous réfléchissons à une toute autre articulation …. N’attendez pas trop, Monsieur le Maire, car les mauvaises herbes, elles n’attendent pas, elles poussent elles …. 

Nous préconiserions qu’une fois par mois, une « équipe de solides », quatre agents, un par quartier, s’y attèle à « l’ancienne » (avec de simples outils de  jardinier, avec un manche et non pas avec un lance - flamme) en plus, procédé efficace et écologique. Mais  bien entendu il faut  s’y tenir et ne pas abandonner le terrain conquis. Voyez, nous pouvons vous ouvrir des pistes et nous montrer constructifs….. 

L’entretien du cimetière est sans aucun doute moins porteur électoralement  que la construction d’un groupe scolaire, mais il mérite tout autant notre investissement et notre attention.

Comments