Actualités‎ > ‎

VOUS QUI PASSEZ SANS ME VOIR, SUITE …..

publié le 7 août 2018 à 23:13 par Villenoy Avenir

Le n°4 de « Villenoy, notre ville » récemment distribué consacre nombre d’articles à taper sur l’opposition. Au passage, on se demande bien de quelle information intéressante la majorité municipale pourrait se prévaloir si elle n’avait pas l’opposition pour alimenter la « bonne » parole …..

Entre autres, elle prend prétexte de notre article "Vous qui passez sans me voir " pour soutenir que nous aurions critiqué les agents techniques. Celle-là, il fallait la faire et l’oser ! Comme ça, c’est le maire et son équipe municipale qui ont réussi le tour de force de lancer dans la grève le personnel communal, tant il se sent méprisé, qui auraient la prétention de se présenter comme les défenseurs dudit personnel ?

Décidément, ils ne manquent ni de culot, ni d’aplomb ! Il est vrai que plus c’est gros, mieux ça passe …

Alors rectifions le tir, et nous invitons les auteurs de ces accusations à relire notre article précédent. A aucun moment n’ont été mis en cause les employés de mairie, quels qu’ils soient. Seuls ont été mis sur la sellette le maire et ses proches élus, qui ne prennent pas les décisions et les dispositions permettant un entretien régulier des espaces publics, en l’occurrence le cimetière.

Non, monsieur le Maire, nous n’ignorons pas que les produits mauvais pour l’environnement sont désormais interdits aux collectivités locales pour l’entretien de leurs espaces verts. Et, en bons écolos que nous sommes, nous y souscrivons. Et oui, cela a des incidences sur le type d’entretien desdits espaces.

Pour autant, cela ne vous exonère pas de les laisser à l’abandon, en différant anormalement  leur entretien, quand un passage des équipes techniques plus régulier permettraient de les rendre clean sinon en permanence du moins le plus fréquemment possible.
Les employés des services techniques sont plus malins que vous ne le pensez, ils ont vu que la ficelle que vous avez utilisée est grosse et pour tout dire trop grossière pour être dénuée de toute intention maligne.

L’occasion était trop belle pour vous de vous refaire une « virginité » alors qu’au cours de ce mandat, par votre attitude hautaine et méprisante, vous avez définitivement rompu le lien de confiance que toute municipalité digne de ce nom doit entretenir avec son personnel.

De notre côté, c’est sans arrière-pensée que nous avons soutenu les agents en grève comme nous avons félicité les services techniques, par exemple pour le travail effectué par eux à l’occasion de la rénovation de la salle 1871.   
Comments