Newsletter‎ > ‎

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°5

publié le 19 déc. 2015 à 08:58 par Villenoy Avenir
   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

D’aucuns parmi vous ont pu s’étonner de notre période de silence plutôt inhabituelle, dépassant la simple période estivale traditionnellement mise à profit pour recharger les accus. Cela ne nous a pas empêché d’être toujours présents sur le front des sujets portant sur notre commune. 

Nous ne sommes pas non plus restés muets sur les évènements tragiques ayant à nouveau frappé notre pays en ce sombre vendredi 13 novembre (cf notre article "Nous sommes tous Paris") , après l’attentat contre Charlie Hebdo en début d’année, suivi de la traque des forcenés tout près de chez nous à Dammartin-en-Goële, sans omettre l’autre tuerie de la Porte de Vincennes. 

De même, nous avons appelé à voter aux élections régionales pour des partis politiques correspondant aux valeurs de la République (cf notre article "Régionales") , et au lendemain du 1er tour qui a confirmé et dépassé tous les sondages qui s’étaient succédé, amplifiés par l’effet attentats du 13 novembre, nous avons pris nos responsabilités en appelant à faire barrage au Front National (cf notre article "J’ai mal à ma France"). 

Mais bien sûr, nous nous concentrons en premier lieu sur la politique locale et sommes toujours effarés par l’immobilisme et l’absence d’anticipation de la majorité municipale, ni projet d’avenir, ni travaux conséquents d’amélioration de la voirie, ni même réelle prise en compte de l’évolution des besoins scolaires évidents au regard de l’augmentation de la population avec les constructions nouvelles. 

A titre d’exemple, notre groupe avait interrogé le Maire au mois de juin sur les perspectives des inscriptions scolaires de la rentrée :
  • Aucun problème, il n’y a pas de prévisions à la hausse. Il n’y a pas de jeunes enfants dans le projet immobilier de Villanova…
Pur amateurisme ou réalité cachée aux élus de l’opposition ? En effet, à la rentrée scolaire, une ouverture de classe supplémentaire en maternelle a été nécessaire, de même qu’il a fallu effectuer un chamboulement complet dans l’affectation des classes de Zola 1 et Zola 2, perturbant ainsi les enfants par ces changements imprévus. 

Qui peut croire en effet qu’en juin la municipalité n’avait pas connaissance des effectifs de la rentrée? Qui peut croire que les parents aient pu attendre le mois de septembre pour inscrire leurs enfants ? 

A quel jeu s’est livrée la municipalité ? Celui de tirer la couverture à elle en montrant qu’elle a su être réactive et obtenir dans des délais très courts une ouverture de classe, alors qu’elle avait toutes les cartes en main et qu’elle savait dès le début des vacances d’été que les démarches en ce sens devaient être faîtes ? 

Si c’est là son calcul, c’est vraiment petit et ce n’est pas à son honneur. Où est la transparence envers la population et les élus de l’opposition, où est le seul sens de l’intérêt général ? 

Dans le même domaine, alors que nous avons déjà posé la question du nombre de classes pour la prochaine rentrée avec le plein effet de l’arrivée de nouveaux habitants, nous nous étonnons que la municipalité n’intègre pas d’ores et déjà cette réflexion. Va-t-elle nous refaire le coup des effectifs stables pour, au dernier moment, faire semblant de mettre le branle-bas pour obtenir « in extremis » l’ouverture d’une classe supplémentaire ? Gérer, c’est prévoir et donc se donner les moyens d’anticiper les besoins sur la commune, qu’il s’agisse des besoins scolaires ou dans tout autre domaine. 

Pas étonnant dès lors que les budgets présentés se caractérisent par leur absence totale d’ambition (au bon sens du terme), alors qu’en contrepartie, le levier des augmentations d’impôts est utilisé à plein, que ce soit par le biais de la fiscalité locale ou par celui de voies annexes, comme dernièrement la taxe revenant à la commune sur la consommation d’électricité des habitants (cf notre article "Eau gratuite à Villenoy ?"). 

Et pourtant, comme nous l’avons écrit récemment « Que les comptes soient en excédent, qu’ils votent des augmentations de la fiscalité locale, rien n’y fait : leur leitmotiv reste le même « on n’a pas de sous, y’a pas de trésorerie ! » 

Allez savoir pourquoi, dans le même temps où la municipalité se plaint de manquer de moyens, on apprend au dernier Conseil Municipal du 9 décembre, qu’il y aura à payer des frais bancaires concernant une ligne de crédit de trésorerie souscrite et non utilisée… !! (dès lors qu’une ligne de trésorerie a été ouverte auprès d’un établissement bancaire, si elle n’est pas utilisée, des frais sont néanmoins dus) 

Oui vous avez bien lu, non utilisée. Donc on n’a pas eu besoin de recourir à un financement de la trésorerie, alors que la municipalité se plaint qu’elle n’a pas de sous. Cherchez l’erreur ….. 

D’ailleurs, si l’on en croit ce qui nous a été dit à ce conseil, le retard de la facturation de l’eau, pourtant un poste conséquent en matière de rentrée de recettes pour la commune, n’affecte pas la trésorerie de la commune. Une trésorerie donc pas si malade que ce que la municipalité le claironne quand ça lui "chante" ... 

Changez donc votre discours, Monsieur Le Maire, et attaquez-vous aux besoins de la commune sans vous réfugier derrière le paravent, qui ne masque désormais plus grand chose, d’une trésorerie aux abois ! 

En cette période de fin d’année, nous ne saurions terminer cet éditorial sans vous souhaiter à toutes et à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2016, pour vous et vos familles, et nous nous réjouissons de vous retrouver, toujours aussi fidèles, tout au long de la prochaine année. 

Sachez, et notez-le, que nous organisons une soirée dansante avec choucroute au dîner, le samedi 19 mars 2016, dont les bénéfices seront entièrement reversés à la Caisse des Ecoles de Villenoy. Réservez dès maintenant votre soirée, mais bien évidemment nous reviendrons plus amplement sur le sujet dans une prochaine publication que nous nous efforcerons de diffuser le plus largement possible. 

Toujours à vos côtés, 

Pour le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

Le Président Julio BEU 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (19/12/2015)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  
Comments