Actualités‎ > ‎

CIRCULEZ, Y’A RIEN à VOIR !

publié le 26 janv. 2017 à 10:55 par Villenoy Avenir

La délibération du conseil municipal du mercredi 18 janvier était principalement consacrée à l’avis à donner sur le projet Terzéo, même si au dernier moment un point a été rajouté à l’ordre du jour pour renouveler la demande de subvention dans le cadre des travaux de la salle 1871 (ancienne sucrerie).

Sur le site du « Collectif des Villenoyens en colère » http://nonauxdechetsavillenoy.com/ vous trouverez une parution faisant le point sur ce sujet après la réunion publique du 7 janvier et les délibérations d’Isles-les-Villenoy, Meaux et Villenoy.

Pour ce qui est de notre commune, les deux groupes d’opposition municipale ont demandé au maire de communiquer aux élus la lettre qu’il a adressée au Préfet dans le cadre de cette affaire.

Il s’est refusé à le faire arguant que c’était son courrier et que cela ne regardait que lui, ni le conseil municipal, ni même ses colistiers et adjoints, et encore moins, à l’évidence, les administrés !

Bref, c’est circulez, y’a rien à voir ! Tel ce monarque, qui proclamait « L’Etat c’est moi », notre bon maire, qui a, à l’évidence, le « melon », nous dit à demi-mot : « Villenoy, c’est moi » !

Faut-il lui rappeler que nous ne sommes plus en monarchie, et qu’il y a belle lurette que les « rois » des communes ne doivent leur siège qu’au scrutin universel ? Bref qu’ils n’ont que délégation par les habitants de la gestion de leur ville.

Dans nos démocraties, à notre sens, la transparence devrait être la règle première élémentaire et primordiale de tout élu, sans exception.

D’ailleurs qu’aurait à craindre le maire de porter à la connaissance des Villenoyens et/ou de leurs représentants un courrier qu’il a fait, nous n’avons pas le moindre doute à cet égard, dans l’intérêt de la commune et de ses habitants ?

Ce ne sont pas les supports municipaux qui lui manquent s’il se décide à passer outre ce que nous voulons bien prendre pour un simple mouvement d’humeur …..

Comments