Actualités‎ > ‎

Un point de vue sur la sécurité à Villenoy

publié le 21 sept. 2014 à 23:20 par Villenoy Avenir
 Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les membres majoritaires du Conseil Municipal,

Depuis plusieurs semaines des actes répréhensibles que le Code Pénal qualifie de « Délits » sont perpétrés sur  le territoire communal ce que vous semblez ignorer  puisque  les faits se reproduisent en toute quiétude  car aucune mesure n’a été visiblement entreprise pour les endiguer.

Nous ne relèverons que deux phénomènes. :

En premier lieu, Le centre- ville qui génère bien des  inquiétudes tant le climat d’insécurité découlant des regroupements des oisifs et autres désoeuvrés ne cesse de s’amplifier. Récemment, l’un de nos administrés s’est vu refuser l’accès au porche donnant sur la place Picard, du jamais vu jusqu’alors. Va-t-on en arriver à ce que le  cœur même de la commune ne devienne une zone de non-droit ? La clientèle commence à déserter petit à petit les commerces et autres activités professionnelles notamment celles tournées vers la santé.

Le second, touche les abords immédiats du cimetière. Si les passages répétés et bruyants  des deux roues montés  par des adolescents du quartier sans casque et sans aucun respect des règles élémentaires du Code de la Route semblent s’être banalisés dans vos esprits, les dégradations et autres vols à la roulotte lors des obsèques n’ont pas provoqué jusqu’alors  d’électrochoc de votre part. De tels actes perpétrés, alors que les familles endeuillées se recueillant, ne peuvent que susciter l’écoeurement tant ils sont hideux, abjects et infamants mais il n’en demeure pas moins que des mesures toutes simples pouvaient être prises et mises en place.  La présence du policier municipal  sur ce périmètre pourrait s’avérer  plus   judicieuse  que dans l’enceinte même du cimetière mais ce n’est qu’une simple suggestion…

En l’absence d’information concernant votre engagement auprès  de la Police Intercommunale, nous ne pouvons qu’en déduire que vous n’y avez point souscrit alors qu’aucun de vos proches collaborateurs ayant eu connaissance des avancées du projet lors du précédent mandat n’avaient  formulé une quelconque remarque. Ah ! il est vrai que vous n’en avez pas les moyens…

Avant le passage de témoin  avec votre prédécesseur, vous aviez donné votre accord pour le recrutement d’un agent de surveillance de voie publique, ce dossier semble s’être également volatilisé.

Nous ne pouvons qu’en conclure que le sujet touchant à la sécurité et à la tranquillité de vos concitoyens ne peut être un axe majeur dans l’exercice de votre mandat, vous aurez à en rendre compte aux Villenoyens et Villenoyennes !

Villenoy en marche vers son Avenir.

Le vice-président.

Comments