Newsletter

Vous trouverez dans cette rubrique toutes les newsletter envoyées.

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°13

publié le 10 mai 2018 à 22:04 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Dans notre newsletter de décembre, nous faisions le récapitulatif de nos publications de 2017 sur notre site http://www.villenoy2020.fr ,14 au cours de la première partie de l’année, suivis de 16 nouveaux articles jusqu’à la fin de l’année. Une belle activité, vous en conviendrez ! 

12 parutions supplémentaires ont vu le jour entre janvier et le début de ce mois de mai, le rythme ne se dément pas, chez nous, il pleut comme à Gravelotte ! 

Cette cadence, nous la devons à l’actualité, riche en évènements, que nous offre une municipalité aux abois, carrément à la dérive. Qu’on en juge par le rappel d’une sélection de nos articles en ce début d’année :De l’actualité récente sur notre commune, nous retiendrons tout particulièrement deux faits marquants :
  • En tout premier lieu, la grève historique du personnel communal, la toute première sur Villenoy depuis qu’existe la municipalité. Résultat d’une politique managériale déplorable, mettant en souffrance un nombre important d’employés, ce que traduit aussi le nombre de départs record (7 au total en quelques mois de personnes pour la plupart travaillant de longue date à la mairie). Le maire et son Ministre des Finances, au lieu de prendre conscience du problème, sont allés jusqu’à la bassesse de s’épancher dans la presse pour crier à la manipulation, honte à eux ! Le personnel se bat simplement pour sa dignité. Ce faisant, ils se sont définitivement déconsidérés aussi bien aux yeux des employés communaux que de ceux des Villenoyens et Villenoyennes, choqués par ce manque de considération.
  • Ensuite, et dans un tout ordre d’idée, nous nous attarderons sur cette décision abracadabrantesque, comme l’aurait qualifiée un ancien Président de la République, concernant les nouvelles modalités de collecte des encombrants. Pour un coup de « génie », c’est un coup de génie ! Ou comment faire simple quand on peut faire compliqué. Telle semble avoir été l’idée qui a guidé notre Einstein des encombrants. Un de nos concitoyens a envoyé un courrier à la mairie en mettant le doigt sur toutes les inepties et complications du nouveau système et a demandé si la décision était irrévocable ou si une marche arrière est possible. S’il reste un peu de bon sens dans cette municipalité, il pourra aisément être conclu que ce choix n’a pas été suffisamment réfléchi, et il ne serait pas honteux du tout, au contraire, de stopper tant qu’il en est encore temps cette machine infernale, véritable usine à gaz.
Pour terminer ce contact, et dans la lignée de ce que nous écrivions encore à ce sujet dans notre newsletter de décembre, nous voudrions consacrer quelques lignes au combat qui nous tient à cœur, celui du projet Terzéo contre lequel nous nous sommes engagés dès que nous avons eu connaissance de son essence. 

Rappelons que grâce à la mobilisation de la population et grâce aux actions menées sous l’égide tant du collectif villenoyen que du collectif du pays de Meaux et de l’association M.A.R.N.E., ces deux derniers comptant dans leurs rangs des experts de haut niveau ayant mis à mal le dossier monté par Terzéo, successivement une réunion publique a eu lieu à Villenoy, ayant permis de faire basculer les mairies, dont la nôtre, et les politiques qui s’étaient laissés amadouer par les sirènes de Terzéo, puis la préfète a prorogé la période d’étude jusqu’à fin juin de cette année. 

Rien n’est fini pour autant, la décision devant donc intervenir d’ici fin juin. Le dimanche 17 juin, l’association M.A.R.NE. propose une marche qui partira des anciens Moulins de Paris, empruntera les berges du canal et ira jusqu’au calvaire de Villenoy situé au croisement de la RD5. 

Nous vous invitons à venir nombreux et nombreuses participer à cette manifestation pour la bonne cause, en famille, entre amis et voisins, pour dire encore et toujours Non à Terzéo ! 

NON au PROJET TERZEO de DECHETS TOXIQUES à VILLENOY, 
TOUS et TOUTES à la MARCHE organisée par l’association M.A.R.NE. 
RENDEZ-VOUS DIMANCHE 17 JUIN à 10 H 00 
AUX ANCIENS MOULINS de PARIS



Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (09/05/2018)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°12

publié le 23 déc. 2017 à 23:35 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Depuis notre newsletter de juillet, nous avons continué à être prolifiques et occuper le terrain, 16 nouveaux articles ayant succédé aux 14 de la première partie de l’année. A ce jour, 133 publications ont été mises en ligne depuis la création de notre site en 2014 (http://www.villenoy2020.fr), preuve, s’il en était besoin, de notre vitalité. 

En cette fin d’année, évidemment, l’actualité locale est dominée par le « feu » à la mairie, l’incendiaire n’étant autre que le maire himself, qui a décidé de retirer la délégation à deux de ses adjoints pour cause « d’indiscipline ». 

Nous ne reviendrons pas sur le sujet dans cette newsletter, nous contentant de vous inviter à vous reporter à nos trois articles diffusés en décembre :Mais nul doute évidemment que cette affaire ne restera pas sans conséquence, notamment au sein du groupe majoritaire désormais désuni au grand jour, et que nous y reviendrons dans les prochaines semaines. Nous saurons prendre nos responsabilités si les évènements nous placent dans une telle situation. 

La toute fraîche autre actualité a de quoi nous réjouir. En effet, nous apprenons au moment où nous écrivons ces lignes que la préfète de Seine-et-Marne a décidé de proroger de 6 mois le période d’instruction du dossier Terzéo. 

Cette prorogation faisant suite à une première décision de prolongation de la durée de l’enquête publique montre à l’évidence que le dossier n’est pas de la plus grande « limpidité ».Les arguments et dossiers techniques des opposants ont fait mouche, tout comme la mobilisation de la population, déterminante et indispensable si l’on veut pouvoir aboutir à la victoire, c’est-à-dire à ce que la préfète (en l’occurrence l’Etat, puisqu’elle est son représentant) ne délivre pas l’autorisation d’exploiter à Terzéo. 

Dans ce dossier ultra sensible tout particulièrement pour les habitants de Villenoy, force est de dire que notre maire ne brille pas par son allant et sa détermination à empêcher le projet Terzéo d’aboutir. 

Déjà Il n’avait donné un avis négatif qu’après y avoir été fortement « invité » par la pression des autres communes concernées et celle des Villenoyens et des Villenoyennes, très majoritairement hostiles à la décharge et au traitement de déchets dangereux sur le territoire communal. 

A l’heure où tombe la bonne nouvelle de la prorogation, il est à nouveau totalement absent des écrans. Dernièrement, il s’est « illustré » en donnant instruction aux services techniques de détruire les affiches et une banderole déployée par l’association M.A.R.N.E. quand il aurait dû, pour le moins, fermer les yeux, voire s’honorer à accoler sur le fronton de la mairie une banderole officielle, à l’instar de quelques-unes des autres communes ayant donné un avis défavorable. 

Pour plus de précision, nous vous invitons à lire ou relire sur notre site les deux articles à ce sujet :Bien évidemment, en cette fin d’année, nous ne saurions prendre congé de vous sans vous avoir souhaité à vous et à vos familles, tous nos meilleurs vœux, joyeux Noël et très bonne année 2018 ! 

Concernant le projet Terzéo que nous venons d’évoquer, nos souhaits seront évidemment que la mobilisation et la détermination restent aussi fortes, voire qu’elles s’amplifient, aussi bien au sein de la population, que des associations, des politiques (qui en ont fait un cheval de bataille lors des dernières élections législatives. Il ne faudrait pas qu’ils aient la mémoire courte …), que des communes, les plus « timorées » devant prendre exemple sur les plus engagées. 

C’est ensemble que nous parviendrons à nos fins, ou alors nous n’y parviendrons pas. Il ne serait pas responsable de nous en remettre à la seule bonne volonté et à la seule détermination des plus engagés pour espérer gagner. 

Ensemble, disons encore et toujours : 

NON au PROJET TERZEO de DECHETS TOXIQUES à VILLENOY



Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (23/12/2017)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°11

publié le 18 juil. 2017 à 23:37 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Nous nous sommes faits discrets en cette année 2017, puisque cette newsletter est seulement la seconde de l’année. Pour autant, nous ne nous sommes pas endormis sur nos « lauriers » comme en témoigne le nombre de publications que nous avons mises en ligne sur notre site http://www.villenoy2020.fr sur la même période (14 articles de janvier à la mi-juillet). 

Sans attendre la « rentrée » des classes nous vous proposons de nous retrouver en pleine période estivale pourtant censée permettre à chacune et chacun d’entre nous de « farnienter » et récupérer au soleil des tropiques, ou d’ailleurs, des tracas de l’année. 

Depuis notre dernière lettre, la France a connu le bouleversement le plus important depuis des lustres en matière politique. L’effet Macron, encore inimaginable il y a un an, a conduit à l’élection du plus jeune des Présidents de la République française, et dans la foulée à un brassage en profondeur de la classe politique. 

Premier effet, Emmanuel Macron a réussi le tour de force, en se déclarant ni de droite ni de gauche, d’entraîner à sa suite des hommes et des femmes de gauche comme de droite et du centre. Impensable ! Et pourtant ! 

Second effet, il a renvoyé à leurs chères études les « dinosaures » de la politique (et pas que des dinosaures) qui ne lui ont pas emboîté le pas. Y compris parfois des ex-députés n’ayant pas démérité dans leur circonscription, mais emportés par cette déferlante. 

Troisième effet, les partis traditionnels, qui ont alterné au pouvoir ces quarante dernières années ont volé en éclat, n’ayant pas résisté, l’un à l’usure du pouvoir et aux « renonciations » qu’il a du avaler dans l’exercice dudit pouvoir, l’autre à la crise morale dans laquelle l’a plongée son candidat à la dernière présidentielle. S’accrochant à tout prix à sa victoire dans la primaire et précipitant ainsi son mouvement dans la déconfiture à laquelle il aurait peut-être échappé sans cette obstination coupable. 

Quatrième effet, en lien direct avec le deuxième, l’arrivée massive à l’assemblée nationale de nouvelles têtes, la plupart inconnues du grand public, issues souvent de ce que l’on appelle la société civile et se réclamant du « faire de la politique autrement ». 

Que donneront tous ces changements, assez radicaux et aussi rapides ? L’avenir le dira. Le changement pour le changement n’est pas un gage de réussite en soi, il va aussi falloir que les nouveaux et fraîchement élus acquièrent de l’expérience, se fassent entendre et accepter. Et n’oublient pas les responsabilités qui leur incombent. 

Mais ils arrivent à un moment où les Français, lassés et déçus par les politiques s’étant succédé, sans tomber dans le travers de l’aventure frontiste et de ses thèses haineuses, ont dit banco, on essaie autre chose. N’oublions pas pour autant que le succès de cette sorte de « new deal », malgré ses apparences de raz-de-marée, a été davantage un vote de raison et de désenchantement que d’adhésion, tout en refusant que la victoire puisse basculer dans le camp des extrêmes. La forte proportion des votes blancs et nuls, l’incroyable taux d’abstention du 2ème tous des législatives sont là pour nous le rappeler. 

Bref, un changement en profondeur qui reste fragile et qui ne pourra s’ancrer dans la durée que si des résultats sont là pour le valider. 

Mais nous direz-vous, quel rapport avec notre vie locale ? A priori, aucun bien sûr. Mais il faudrait être bien naïf pour penser que nous sommes un îlot à l’écart, et que ce qui s’est passé nationalement n’aura aucun effet sur la vie locale. 

Serions-nous des êtres saucissonnés selon que l’on soit tantôt citoyen municipal, citoyen régional, citoyen national, avec des casquettes étanches et sans porosité l’une avec l’autre ? A l’évidence non, et ce qui se passe à un niveau quel qu’il soit a forcément une influence sur ce qui concerne d’autres plans. Ne pas avoir entendu le message national serait une erreur, serait une faute, serait un contresens. 

D’ailleurs, nous pouvons nous targuer localement de l’avoir anticipé : dans l’affaire Terzéo, sans état d’âme, nous avons aussitôt le danger connu, constitué le collectif des Villenoyens en colère avec l’autre groupe d’opposition municipale mais aussi avec un élu conseiller municipal de la majorité. Comme quoi, lorsque l’intérêt général le commande, nous savons passer outre les différences pour nous concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire ce qui nous regroupe. 

A ce sujet, il faut savoir que ce dossier prend une mauvaise tournure, tant les besoins de recyclage des déchets du grand Paris sont importants. En dépit de tout ce qui a été fait par les deux collectifs de Villenoy et du pays de Meaux, puis par l’association MARNE qui s’est constituée, en dépit de l’hostilité de la population mobilisée contre ce projet, en dépit des avis défavorables des mairies et des prises de position contre des politiques grâce à cette mobilisation des habitants et des associations, en dépit de tout ça, le danger plane toujours au-dessus de nos têtes. 

Un dossier sur lequel aucune bonne volonté ne sera de trop : collectifs, associations, mairies, politiques et bien sûr population auront encore à jeter toutes leurs forces dans la bataille, afin d’empêcher que notre département ne soit davantage la poubelle de l’Ile de France et que la décharge Terzéo ne voit pas le jour à Villenoy. 

Ensemble, disons haut et fort : 

NON au PROJET TERZEO de DECHETS TOXIQUES à VILLENOY



Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (19/07/2017)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°10

publié le 4 janv. 2017 à 22:10 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

D’abord, en ce début d’année, nous vous renouvelons nos meilleurs vœux pour 2017, quels que soient les « nuages » qui assombrissent en ce moment le ciel de Villenoy. 

Notre dernière newsletter de 2016 a en effet été quasiment exclusivement consacrée au projet de décharge de produits dangereux sur notre commune, principal sujet de préoccupation actuel. 

Notre 1ère lettre de 2017 sera forcément dans la continuité, puisque complètement d’actualité avec le samedi 7 janvier à 11 H 00 à la salle des fêtes de Villenoy la réunion publique que le commissaire-enquêteur a accepté d’organiser en même temps que l’enquête publique a été prolongée jusqu’au 14 janvier. Cela grâce à la forte mobilisation de la population dans le sillage des deux collectifs citoyens qui se sont créés à Villenoy et dans le pays de Meaux pour s’opposer à ce projet. 

Cette réunion publique sera présidée, ô incongruité, par le Président de la CPAM du pays de Meaux, Jean-François Copé, une aubaine à n’en pas douter pour les pro-Terzéo. 

Il n’en reste pas moins que c’est une occasion pour les opposants de faire une démonstration de force et de montrer combien la population ne veut pas de ce projet en site urbain, posant à l’évidence des problèmes de santé publique outre les questions environnementales à proximité immédiate d’un site Natura 2000 censé être protégé. 

Soyez donc nombreux à venir à cette réunion pour dire tout le « bien » que vous pensez d’une décharge de déchets toxiques sur le territoire de notre commune, et pensez à inscrire vos observations sur le registre mis à la disposition du public par le commissaire-enquêteur. Dernières permanences en mairie de Villenoy, le mercredi 11 janvier de 14 H 30 à 17 H 30 et le samedi 14 janvier de 9 H 00 à 12 H 00. 

La consultation du site du collectif des « Villenoyens en colère » http://nonauxdechetsavillenoy.com/ vous apportera toute aide nécessaire. 

Nous vous invitons aussi à prendre connaissance du dernier article que nous avons publié hier sur notre site "Mauvaise foi ou pire encore ?" qui revient sur le sujet. 

Ensemble, disons haut et fort : 

NON au PROJET TERZEO de DECHETS TOXIQUES à VILLENOY



Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (04/01/2017)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°10

publié le 22 déc. 2016 à 06:56 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Un sacré coup de tonnerre a retenti cet automne au-dessus de nos têtes avec la découverte d’un projet de décharge de produits dangereux sur les territoires des communes d’Iles-les-Villenoy et Villenoy. 

Un projet, selon le maire, tout à fait identique à celui porté par la municipalité précédente, que nous avons soutenu car il conduisait au recyclage de terres inertes et à la rétrocession des terrains à la commune de Villenoy au fur et à mesure de leur recyclage. 

Disons-le haut et fort, le nouveau projet Terzéo n’a rien de commun avec le précédent : il s’agit aujourd’hui d’installer un site de déchets toxiques, dont ¼, les plus dangereux, resteraient stockés sur notre sol, soit au bout des 30 ans d’exploitation, la bagatelle de plus d’un million de tonnes enfouies. 

Dès réception des premières informations et après en avoir fait l’analyse, nous avons, sans la moindre hésitation, pris fait et cause contre ce projet. Parce qu’il a trait à des déchets dangereux, en site urbain à moins de 450 mètres des premières habitations et que cela pose des questions de santé publique. A cet égard, les adjectifs relevés dans le dossier, tels que « acceptable », « raisonnable » loin de nous rassurer, au contraire, n’en avivent que davantage toutes nos craintes. 

De suite, avec l’autre groupe d’opposition ainsi qu’un élu de liste majoritaire opposé à la décharge, nous avons constitué un collectif citoyen, le « Collectif des Villenoyens en colère », conscients que l’importance du sujet devait nous conduire à nous regrouper. Vous trouverez ci-après le site que le collectif a ouvert, sur lequel vous pourrez, si ce n’est déjà fait, signer la pétition mise en ligne : http://nonauxdechetsavillenoy.com/ 

Ce projet impactant plus largement le pays de Meaux et au-delà (15 communes concernées du pays de Meaux mais aussi du pays créçois), un collectif élargi s’est créé dans la foulée, auquel le comité de Villenoy est évidemment partie prenante. 

Les deux collectifs se coordonnent et sont très actifs. Des actions communes ont été menées sur :
  • Villenoy le samedi 26 novembre devant la mairie,
  • sur Meaux le vendredi 2 décembre à la mairie de Meaux où se tenait le conseil communautaire de la CAPM,
  • le samedi 10 décembre à Villenoy de nouveau, où en cortège, les manifestants se sont rendus de la mairie au calvaire, lieu où doivent se faire les permanences Terzéo, très symbolique de l’avenir qu’on nous réserverait si nous ne prenions pas en mains notre destinée.
Les analyses argumentées développées par les collectifs, les actions menées, la forte mobilisation de la population (à chaque fois 250 à 300 personnes) ont contribué sans aucun doute à obtenir les premiers résultats suivants :
  • Le mur du silence qui confinait ce dossier dans des sphères très restreintes, a été brisé,
  • Les médias locaux couvrent nos évènements, interview par une radio locale, reportage sur France 3,
  • Les politiques, absents du débat, sentant monter l’opposition et la colère de la population, ont fini par s’en emparer,
  • Une prolongation de l’enquête publique, demandée par les deux collectifs, a été acceptée par le commissaire-enquêteur, la reculant du 16 décembre au 14 janvier, et un débat public sous l’égide la CAPM, avec la présence de Terzéo, aura lieu le samedi 7 janvier à Villenoy
  • Quatre communes, dont les délibérations ont déjà eu lieu, ont voté contre à l’unanimité toutes tendances confondues, hormis une abstention ou l’autre, savoir Quincy-Voisins, Chauconin-Neufmontiers, Esbly, Mareuil-es-Meaux. Le comble serait que les municipalités d’Isles-les-Villenoy, les plus exposées avec Mareuil, donnent un avis favorable, hypothèse à ce jour qu’on ne peut écarter.
Malgré ces avancées non négligeables, le succès n’est à ce jour aucunement garanti. Passées les fêtes de fin d’année, le combat, comme les actions pour populariser encore davantage notre mouvement, devront se poursuivre afin de gagner à notre cause de plus en plus de personnes. Pour ce faire, l’information se devra d’être soutenue avec un double objectif, une prise de conscience grandissante, et l’abandon du projet Terzéo. 

En cette période de fortes turbulences locales, il serait cependant inconcevable pour cette dernière newsletter de ne pas respecter une tradition ancestrale à cette époque de l’année... Aussi, le groupe « Villenoy en marche vers son avenir » vous souhaite-t-il à vous, à vos familles et à vos proches, de très bonnes fêtes de Noël et nous vous présentons tous nos meilleurs vœux pour 2017 et, entre autre, pleine et entière réussite dans le combat engagé. 

Enfin, nous ne saurions terminer ce contact sans vous informer qu’au cours d’une Assemblée générale qui s’est tenue le 25 novembre dernier, la composition du bureau a été remaniée. 

Julio Beu, pour des raisons familiales passe la main, tout en restant dans l’association et tout en conservant son mandat d’élu municipal d’opposition. Quant à notre secrétaire, Sabine Trouillet, quittant Villenoy, le poste était alors à pourvoir. 

Dès lors, notre nouveau bureau est ainsi constitué :
  • Président : Patrick Kronenbitter,
  • Vice-Président : Emmanuel Hude,
  • Trésorière : Agnès Fournier,
  • Secrétaire : Gérard Rundstadler.


Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (22/12/2016)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°9

publié le 1 sept. 2016 à 23:18 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

L’été qui s’achève nous laissera à jamais un goût amer dans la bouche. Les terroristes et autres fanatiques ont frappé haut et fort au cours de ces dernières semaines: le carnage de Nice, le lâche assassinat de Saint-Etienne-du-Rouvray, les 80 morts au Pakistan, les différents crimes en Allemagne, et en dernier lieu les 50 nouvelles victimes en Turquie, pour ne citer que les attentats les plus marquants. 

Cela, au nom d’une soit disant idéologie, ne respectant ni lois, ni dieux, dont le seul fondement n’est à l’évidence que la haine, l’anéantissement non seulement de victimes et de blessés, mais aussi de familles entières. 

Cette volonté destructrice et la mise à mal de notre société de liberté et de tolérance se doivent d’être les pierres angulaires d’un nouvel engagement mondial de lutte contre la barbarie. 

Comme pour Charlie, comme après le 13 novembre, nous ne pouvions pas rester muets sur des évènements qui ont pour but de détruire un mode de vie qui s’est dégagé au cours de siècles et des siècles d’évolution pour imposer une autre façon, fondée sur la terreur et sur l’asservissement aux « idées » de quelques-uns. En consultant notre site www.villenoy2020.fr vous pourrez y retrouver nos deux articles «Le massacre des innocents» et «Contraste» publiés les 3 et 22 août. 

Après débat, nous avons aussi conclu que nous ne verrions pas pourquoi nous interdire d’avoir une expression sur des sujets de géopolitique, qui ont forcément des répercussions sur la menée de ce monde, et avons publié le 1er septembre un article intitulé «Purge à la turque» 

Naturellement nous nous sommes aussi intéressés à tout ce qui touche notre vie locale, préoccupation première de notre groupe. En parcourant le site sur lequel nous mettons régulièrement en ligne les textes que nous vous proposons, vous pourrez observer que nous ne sommes pas restés inactifs pendant la période des vacances, la preuve :Notamment, nous avons été particulièrement réactifs après la « douche » froide infligée aux Villenoyens à la mi-août lorsqu’est arrivée dans leur boîte à lettres la facture d’eau. En vous reportant à notre article "La douloureuse des eaux" vous pourrez constater que nous avons aussitôt interpellé la mairie pour qu’elle intervienne auprès de La Nantaise des Eaux et que des factures rectificatives soient éditées. A suivre ….. 

Pour mémoire, rappelons par ailleurs les articles mis en ligne depuis notre dernière newsletter :N’oubliez pas, un clic de temps à autre sur www.villenoy2020.fr et vous serez informés en temps réel de nos positions et de nos réflexions, comme de nos actions. Notre but est aussi de permettre une interaction avec nos lecteurs. 

Vous appréciez nos écrits, au contraire vous n’êtes pas d’accord sur tel ou tel texte, faîtes-nous le savoir, interpellez-nous, nous vous répondrons. C’est en débattant que nous progressons, nous n’avons pas la prétention de détenir la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. C’est en échangeant que nous avançons et que nous nous respectons les uns les autres. Telle est notre conception du vivre ensemble ! 

Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (02/09/2016)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°8

publié le 14 mars 2016 à 04:33 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Dans notre newsletter n° 7 du 1er mars dernier, nous vous avons indiqué le traitement de « faveur » auquel nos représentants avaient droit de la part de la majorité municipale qui digère difficilement que nous soyons le « poil à gratter » du conseil municipal, le vilain petit canard qui les empêche de ronronner ... 

Si vous avez la curiosité de consulter sur le site de la mairie le procès-verbal de la séance du 10 février dernier, lorsqu’il sera mis en ligne, vous pourrez aisément vous rendre compte de la « chaude » ambiance entre nos deux groupes ... 

Procès-verbal, qui reflète bien le déroulement du conseil municipal, et que nous avons donc approuvé, tout en apportant les précisions suivantes : 

« Nous avons pris connaissance avec attention du projet de Procès-verbal adressé aux membres du conseil municipal. A notre sens, il reflète bien son déroulement, Il traduit parfaitement la prise à partie dont nos représentants ont fait l’objet tout au long de la soirée. 

Nous l’approuverons donc dans les termes proposés. Toutefois, nous tenons à apporter les précisions suivantes sur trois points :
  • Le maire s’est cru autorisé à distribuer les bons et les mauvais points sur les contributions des deux groupes, d’opposition. Il a qualifié l’une de « particulièrement bonne qualité, l’autre moins ». Vous rapportez que notre groupe l’aurait d’ailleurs reconnu en déclarant que « c’est indéniable ». Comme visiblement, vous ne semblez pas avoir perçu la pointe d’humour de notre représentant raillant le maire redevenu un temps le maître d’école qu’il avait été au cours de son activité professionnelle, nous tenons donc ici à le souligner pour que vous ne vous fassiez pas de fausses idées sur nos propos.
  • Par ailleurs, le maire a pris à partie directement Julio Beu en l’interpellant sur deux absences à des commissions dont il est membre. Une façon de faire inadmissible, inélégante et inappropriée, d’autant plus qu’en ces circonstances, il avait pris la précaution d’avertir et de surcroît qu’il avait été empêché dans un cas pour raison de santé, dans un autre pour cause d’enterrement en Province. A défaut de savoir vivre, le maire aurait été bien inspiré de faire preuve de tact ...
  • Concernant la discussion sur les solutions envisageables pour équilibrer le budget, si notre groupe a en effet indiqué que l’augmentation des taux d’imposition pouvait être une piste, attention, pas de méprise, cela ne saurait être dans notre esprit que dans le cadre d’un programme d’investissements d’avenir (par exemple reconstruction du centre Brassens), et non pour des solutions de replâtrage ou comme simple moyen de « boucher les trous ».
A l’ordre du jour du conseil du 9 mars, figurait justement une proposition de l’équipe municipale pour majorer de 10 % le taux d’imposition s’appliquant sur le foncier bâti, considérant qu’elle n’avait pas la possibilité de mettre en œuvre ses dépenses d’équipement sans augmenter les impôts locaux. 

Notre groupe a voté contre cette proposition et a justifié sa position comme suit : 

« Le Groupe VEMVSA, bien que constatant que la liste des investissements pour 2016 est conséquente, ne votera pas favorablement la proposition de la majorité d’augmenter la taxe portant sur les impôts fonciers de 10%, du fait que :
  • La baisse des dotations d’Etat sera à quelque chose près, la même que l’année dernière,
  • Nous estimons que de par la conjoncture nationale actuelle les Villenoyens ont déjà bien trop supporté les augmentations de 2015 (impôts et taxe sur l’EDF que nous n’avions pas votés non plus),
  • Que cette année ils devront déjà faire face à une augmentation générale de 3% (pour la CAPM) contre laquelle nous ne pouvons que nous incliner,
  • Nous ne voyons pas dans les propositions de la majorité qu’elle pondère les entrées supplémentaires prévisibles et parfois déjà réelles, telles que :
    • les contributions des nouveaux arrivants ainsi que celles des entreprises s’installant sur notre commune (ZA JP Plicque + CAPM –C&A et autres)
    • les résultats définitifs de la SPL pour l’opération Villanova
    • le produit de la vente ou ventes de patrimoine qu’envisage cette même majorité
Nous estimons donc Monsieur Le Maire que, tant que toutes les inconnues portant sur les recettes à venir ne seront pas prises en considération, il est prématuré d’appliquer une quelconque augmentation d’impôts. » 


Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre prochainement, au travers d’une réunion publique que le Maire a l’intention de tenir pour s’en expliquer, que nos impôts locaux vont encore augmenter cette année, alors qu’à notre sens, la totalité des recettes n’a pas été prise en compte. 

En sus de cette actualité, nous avons continué à alimenter notre site www.villenoy2020.fr avec la publication de deux nouveaux articles depuis notre newsletter du 1er mars, savoir :Régulièrement, en fonction de l’actualité, nous mettons à jour le site avec de nouveaux articles, un clic de temps à autre sur www.villenoy2020.fr et vous serez informés en temps réel de nos positions et de nos réflexions, comme de nos actions. 

Nous sommes à votre entière disposition, n’hésitez pas à nous contacter, autant pour débattre de nos positions et actions que pour vous aider en cas de la moindre difficulté avec la mairie. 

Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (14/03/2016)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°7

publié le 29 févr. 2016 à 22:59 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Vous l’aurez compris à la lecture de nos, publications, nous sommes l’empêcheur de tourner en rond, le talon d’Achille de la majorité municipale, qui en perd, sinon son latin, en tous les cas son sang-froid. 

Au point que, perdant de vue que nos représentants interviennent au nom de notre groupe et non en leur nom personnel, elle en est arrivée maintenant à s’en prendre intuitu personae à notre président lorsque celui expose et défend les positions de notre groupe, histoire de le déstabiliser et/ou de le désigner à la vindicte populaire. 

Une façon de faire inadmissible, inélégante et inappropriée, qui n’honore pas ceux qui s’y adonnent. Pour éviter à l’avenir de tels dérapages, nous avons donc décidé que dorénavant plus aucun de nos courriers ne serait suivi de la signature d’un de nos représentants de notre groupe, et qu’ils seraient tous sous le libellé du groupe dans son ensemble. A commencer par cet éditorial, comme toutes les newsletters qui suivront. 

Depuis notre lettre du mois de février, nous avons continué à être particulièrement actifs (ceci expliquant sans doute cela), comme vous pouvez en juger à la liste des articles que nous avons mis sur notre site www.villenoy2020.fr que nous vous invitons à consulter régulièrement pour avoir les informations les plus récentes :Prochainement, nous mettrons en ligne la contribution de notre groupe au débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu en conseil municipal le 10 février. Certes un texte long, mais dont il ne peut être fait l’économie, car il porte sur un moment important de la vie de la commune. 

Alors n’oubliez pas, un clic de temps à autre sur www.villenoy2020.fr et vous serez informés en temps réel de nos positions et de nos réflexions, comme de nos actions. 

En ce moment, notre groupe s’investit pleinement pour une soirée dansante avec repas (choucroute, 35 € pour les adultes et 15 € pour les enfants jusqu’à 12 ans) qui se tiendra le 19 mars prochain à la salle des fêtes, place Picard. Le bénéfice de cette soirée sera versé à la Coopérative scolaire qui pourra ainsi mettre du beurre dans les épinards pour les sorties organisées dans le cadre scolaire. 

Si vous ne vous êtes pas encore inscrits, vous pouvez toujours le faire jusqu’au 10 mars par courriel à choucroute.villenoy@gmail.com, bon de réservation à envoyer accompagné du chèque à Agnès Fournier, 29 rue Bouchard 77124 Villenoy, renseignements au 06-21-63-23-97. 

Nous comptons sur vous ! 

Le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (01/03/2016)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°6

publié le 9 févr. 2016 à 23:26 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

Lors des dernières élections municipales de mars 2014, notre groupe a recueilli 33 % des suffrages exprimés. La confiance des électeurs nous investit naturellement de responsabilités que nous nous faisons un devoir d’honorer du mieux possible. 

Par notre présence et nos interventions aux conseils municipaux bien sûr, mais aussi au quotidien. Selon l’actualité, nous intervenons et faisons des propositions tout au long de l’année. 

Disposant de moyens financiers limités, reposant sur les seules cotisations de nos adhérents, nous avons été amenés dès le début à faire un choix quant à la diffusion de notre expression. Ne pouvant économiquement assumer le tirage de supports papier distribués dans les boîtes à lettres, nous avons créé une newsletter dans le but de faire connaître nos actions et nos écrits à leurs destinataires. 

Cette newsletter est apériodique, les intervalles entre chacune des publications est très variable selon l’actualité. En décembre, nous n’avons pas manqué de faire coïncider notre newsletter avec nos vœux pour l’année 2016. 

Sachez pourtant qu’entre deux numéros, nous publions au jour le jour des articles sur notre sitewww.villenoy2020.fr que nous vous invitons à consulter régulièrement pour avoir les informations les plus récentes. N’hésitez pas à le mettre dans la liste de vos sites favoris, un simple clic vous mettra alors en relation avec nous. 

Ainsi, depuis notre dernière newsletter de décembre, nous avons alimenté le site des 6 articles suivants :D’autres articles sont programmés ou en cours, dont entre autres une importante contribution de notre groupe au débat d’orientation budgétaire à l’ordre du jour du conseil municipal du 10 février. 

Si vous voulez connaître nos actions et nos prises de position en « live » ayez donc le réflexewww.villenoy2020.fr de temps en temps, ainsi vous serez en prise directe avec nous sans attendre la newsletter. 

Nous vous rappelons que notre groupe s’investit pour une manifestation au profit de la Coopérative scolaire des écoles de Villenoy, en organisant une soirée dansante avec repas (choucroute) le 19 mars prochain à la salle des fêtes, place Picard. Le bénéfice de cette soirée sera versé au profit des sorties des enfants assurées dans le cadre de l’école. 

Nous comptons sur le soutien et la présence du plus grand nombre d’entre vous pour que cette initiative désintéressée soit une réussite, l’objectif étant de permettre aux familles les plus démunies de ne pas être exclues de ces sorties pédagogiques mises sur pied par les établissements scolaire, qui ont des budgets contraints. 

Vous trouverez chez tous les commerçants de Villenoy des affichettes détaillant les « festivités » proposées et donnant les modalités d’inscription (tarif adultes : 35 euros, tarif enfants jusqu’à 12 ans : 15 euros). D’ores et déjà vous pouvez vous inscrire au courrielchoucroute.villenoy@gmail.com, bon de réservation à envoyer accompagné du chèque à Agnès Fournier, 29 rue Bouchard 77124 Villenoy, renseignements au 06-21-63-23-97. 

Toujours à vos côtés, 

Pour le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

Le Président Julio BEU 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (10/02/2016)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

Villenoy, en marche vers son avenir : Newsletter n°5

publié le 19 déc. 2015 à 08:58 par Villenoy Avenir

   
  
  
  
   
 
Chères lectrices, chers lecteurs, 

D’aucuns parmi vous ont pu s’étonner de notre période de silence plutôt inhabituelle, dépassant la simple période estivale traditionnellement mise à profit pour recharger les accus. Cela ne nous a pas empêché d’être toujours présents sur le front des sujets portant sur notre commune. 

Nous ne sommes pas non plus restés muets sur les évènements tragiques ayant à nouveau frappé notre pays en ce sombre vendredi 13 novembre (cf notre article "Nous sommes tous Paris") , après l’attentat contre Charlie Hebdo en début d’année, suivi de la traque des forcenés tout près de chez nous à Dammartin-en-Goële, sans omettre l’autre tuerie de la Porte de Vincennes. 

De même, nous avons appelé à voter aux élections régionales pour des partis politiques correspondant aux valeurs de la République (cf notre article "Régionales") , et au lendemain du 1er tour qui a confirmé et dépassé tous les sondages qui s’étaient succédé, amplifiés par l’effet attentats du 13 novembre, nous avons pris nos responsabilités en appelant à faire barrage au Front National (cf notre article "J’ai mal à ma France"). 

Mais bien sûr, nous nous concentrons en premier lieu sur la politique locale et sommes toujours effarés par l’immobilisme et l’absence d’anticipation de la majorité municipale, ni projet d’avenir, ni travaux conséquents d’amélioration de la voirie, ni même réelle prise en compte de l’évolution des besoins scolaires évidents au regard de l’augmentation de la population avec les constructions nouvelles. 

A titre d’exemple, notre groupe avait interrogé le Maire au mois de juin sur les perspectives des inscriptions scolaires de la rentrée :
  • Aucun problème, il n’y a pas de prévisions à la hausse. Il n’y a pas de jeunes enfants dans le projet immobilier de Villanova…
Pur amateurisme ou réalité cachée aux élus de l’opposition ? En effet, à la rentrée scolaire, une ouverture de classe supplémentaire en maternelle a été nécessaire, de même qu’il a fallu effectuer un chamboulement complet dans l’affectation des classes de Zola 1 et Zola 2, perturbant ainsi les enfants par ces changements imprévus. 

Qui peut croire en effet qu’en juin la municipalité n’avait pas connaissance des effectifs de la rentrée? Qui peut croire que les parents aient pu attendre le mois de septembre pour inscrire leurs enfants ? 

A quel jeu s’est livrée la municipalité ? Celui de tirer la couverture à elle en montrant qu’elle a su être réactive et obtenir dans des délais très courts une ouverture de classe, alors qu’elle avait toutes les cartes en main et qu’elle savait dès le début des vacances d’été que les démarches en ce sens devaient être faîtes ? 

Si c’est là son calcul, c’est vraiment petit et ce n’est pas à son honneur. Où est la transparence envers la population et les élus de l’opposition, où est le seul sens de l’intérêt général ? 

Dans le même domaine, alors que nous avons déjà posé la question du nombre de classes pour la prochaine rentrée avec le plein effet de l’arrivée de nouveaux habitants, nous nous étonnons que la municipalité n’intègre pas d’ores et déjà cette réflexion. Va-t-elle nous refaire le coup des effectifs stables pour, au dernier moment, faire semblant de mettre le branle-bas pour obtenir « in extremis » l’ouverture d’une classe supplémentaire ? Gérer, c’est prévoir et donc se donner les moyens d’anticiper les besoins sur la commune, qu’il s’agisse des besoins scolaires ou dans tout autre domaine. 

Pas étonnant dès lors que les budgets présentés se caractérisent par leur absence totale d’ambition (au bon sens du terme), alors qu’en contrepartie, le levier des augmentations d’impôts est utilisé à plein, que ce soit par le biais de la fiscalité locale ou par celui de voies annexes, comme dernièrement la taxe revenant à la commune sur la consommation d’électricité des habitants (cf notre article "Eau gratuite à Villenoy ?"). 

Et pourtant, comme nous l’avons écrit récemment « Que les comptes soient en excédent, qu’ils votent des augmentations de la fiscalité locale, rien n’y fait : leur leitmotiv reste le même « on n’a pas de sous, y’a pas de trésorerie ! » 

Allez savoir pourquoi, dans le même temps où la municipalité se plaint de manquer de moyens, on apprend au dernier Conseil Municipal du 9 décembre, qu’il y aura à payer des frais bancaires concernant une ligne de crédit de trésorerie souscrite et non utilisée… !! (dès lors qu’une ligne de trésorerie a été ouverte auprès d’un établissement bancaire, si elle n’est pas utilisée, des frais sont néanmoins dus) 

Oui vous avez bien lu, non utilisée. Donc on n’a pas eu besoin de recourir à un financement de la trésorerie, alors que la municipalité se plaint qu’elle n’a pas de sous. Cherchez l’erreur ….. 

D’ailleurs, si l’on en croit ce qui nous a été dit à ce conseil, le retard de la facturation de l’eau, pourtant un poste conséquent en matière de rentrée de recettes pour la commune, n’affecte pas la trésorerie de la commune. Une trésorerie donc pas si malade que ce que la municipalité le claironne quand ça lui "chante" ... 

Changez donc votre discours, Monsieur Le Maire, et attaquez-vous aux besoins de la commune sans vous réfugier derrière le paravent, qui ne masque désormais plus grand chose, d’une trésorerie aux abois ! 

En cette période de fin d’année, nous ne saurions terminer cet éditorial sans vous souhaiter à toutes et à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2016, pour vous et vos familles, et nous nous réjouissons de vous retrouver, toujours aussi fidèles, tout au long de la prochaine année. 

Sachez, et notez-le, que nous organisons une soirée dansante avec choucroute au dîner, le samedi 19 mars 2016, dont les bénéfices seront entièrement reversés à la Caisse des Ecoles de Villenoy. Réservez dès maintenant votre soirée, mais bien évidemment nous reviendrons plus amplement sur le sujet dans une prochaine publication que nous nous efforcerons de diffuser le plus largement possible. 

Toujours à vos côtés, 

Pour le Bureau du Groupe Villenoy En Marche Vers Son Avenir 

Le Président Julio BEU 

L'équipe de Villenoy, en marche vers son avenir (19/12/2015)

 
 NOUS RESTONS A VOS CÔTÉS. 
Adhérez à notre association pour nous aider à défendre les intérêts des Villenoyens 
Ne plus recevoir ce mail - 
http://www.villenoy2020.fr
 
   
  

1-10 of 14