Actualités‎ > ‎

La vérité si je mens 2……

publié le 18 août 2018 à 00:30 par Villenoy Avenir
Esprits chagrins, tels est désormais le qualificatif attribué aux élus des trois groupes d’opposition siégeant au sein du Conseil Municipal par son chef de file et ses plus proches conseillers. Après les élus de la minorité, voici une  nouvelle photographie toute aussi charmante, qui devrait sans aucun doute adoucir les mœurs dans l’hémicycle du château rue de la Marne.

Puisque nous sommes dans les éloges, nos 11 élus non contents d’être habités par des troubles du comportement s’avèreraient être des ignorants, des ignares. Figurez-vous qu’ils auraient  une méconnaissance manifeste du fonctionnement des institutions (termes repris et figurant dans le bulletin municipal, 4ème édition page 11). Jusqu’à ignorer que la collecte des déchets ne relève pas de la commune de Villenoy mais de la CAPM ! Mais oui, qu’est donc la CAPM ? 

Nous tenons à rassurer nos compatriotes, les élus d’opposition ne sont pas aussi attardés que s’attachent à  les dépeindre nos dignitaires locaux. Pour preuve, trois d’entre eux ont siégé dans des commissions de la CAPM et ont participé activement à leurs travaux et, pour certains d’entre eux, vu s’offrir un poste de vice-président. Comme quoi, ils ne doivent pas être aussi détachés que ça des rouages de cette institution ….. 

N’avons-nous pas encore l’un des nôtres au conseil communautaire, cherchez bien Monsieur Le Maire, il y a quelques mois il faisait encore  partie de votre assemblée après en avoir été exclu. Quant au reste de nos représentants, nous n’avons aucune inquiétude, ils en connaissent tout autant que leurs homologues des bancs voisins.

Pour en revenir au sujet du jour à savoir les collectes non effectuées le reproche que nous avions formulé c’est de n’avoir pas communiqué dans les temps impartis à la population les problèmes que rencontraient les services en charge de ce secteur. Tout simplement. L’amalgame qui s’en est suivi n’avait pas lieu d’être. Quant à une question posée réponse faite « je ne sais pas » excusez du peu, la moindre des choses c’est de s’en préoccuper avant même que ne survienne la question embarrassante.

Au surplus, Monsieur le Maire, quand on est impliqué dans la communauté d’agglomération, comme c’est votre cas, au lieu de se « défausser » sur la CAPM comme vous le faites, votre rôle n’est-il pas plutôt de proposer des solutions si dysfonctionnement il y a ? …. 

Autre thème de discorde. Loin de nos pensées de mettre au banc des accusés les agents quel que soit le service auxquels ils appartiennent, comme nous l’avons déjà écrit dernièrement (cf notre article "Vous qui passez sans me voir, suite "). Là aussi, d’une simple reprise de propos tenus par des personnes fréquentant le cimetière faisant état d’un constat ayant tendance à se prolonger dans le temps, nous sommes déclarés comme des irresponsables ! N’en jetez plus la cour est pleine, la désinformation tue l’information.

Nous souhaiterions pouvoir être associés à la marche des affaires mais, contrairement à ce que le maire ose avancer, les portes nous sont quasiment fermées, au mieux entr’ouvertes. Il nous reste alors comme seul moyen de nous faire entendre la diffusion de nos petits papiers qui démangent.
Comments