Actualités‎ > ‎

LA VERITE SI JE MENS ….

publié le 29 avr. 2018 à 21:32 par Villenoy Avenir
Dans la parution municipale « Villenoy Notre Ville », n°1, le groupe de la majorité nous casse du sucre sur le dos en disant que les groupes d’opposition ont voté contre la dotation allouée au CCAS et les subventions aux associations.

En « omettant » bien sûr de préciser que ces postes faisaient partie intégrante du budget, et que c’est contre ce budget que nous avons voté, « omission », ça va de soi, à « l’insu du plein gré » de ses auteurs et en toute innocence ……

Ceux qui nous connaissent savent très bien notre attachement aux associations et à l’action sociale, et ne se seront pas laissés berner par cette ficelle trop grosse pour être vraie.

Alors, oui, l’opposition a voté contre le budget. D’abord et en premier lieu parce qu’il n’a donné lieu à aucune concertation, malgré la commission des finances. Comme à son habitude, la majorité municipale est adepte du « circulez, y’a rien à voir ». Au passage, notons que le conseil municipal du 28 mars s’est déroulé dans une ambiance délétère, le maire n’ayant nulle envie de répondre aux sollicitations des groupes de l’opposition, ou ne répondant qu’en biaisant.

Ensuite, comment aurait-il été possible de donner un avis favorable à la subvention du CCAS quand vous apprenez que 75 % de son budget sont consacrés aux salaires et charges de l’employée en charge du CCAS (sommes n’apparaissant pas ainsi par ce tour de passe-passe dans les frais de personnel de la commune, qui n’arrêtent pourtant pas d’augmenter depuis 2015). Que reste-t- il alors pour « l’action » sociale ? La portion congrue …. De surcroît, il n’est donné aucun détail sur ces 25 %.

Quant aux subventions des associations, nous avons appris en séance même du conseil municipal que les propositions faites par la commission, n’étaient pas celles qui nous étaient présentées ! Vous parlez d’une concertation ? Ou bien d’une position autoritaire du Maire et de ses acolytes qui n’ont même pas jugé nécessaire d’informer la commission des changements qu’ils apportaient ?

Mais bien sûr, ne voyez aucune malignité dans ces « oublis » de la majorité quand elle rapporte les votes intervenus à l’occasion du budget 2018. Comme on dit, mentez, mentez (ne serait-ce que par « omission »), il en restera toujours quelque chose … Une autre façon de dire aussi « la vérité si je mens » …..
Comments