Actualités‎ > ‎

POURQUOI NOUS AVONS VOTE CONTRE LE BUDGET

publié le 28 sept. 2014 à 23:38 par Villenoy Avenir
"Notre intervention au conseil municipal du 25 septembre 2014"

A l'ordre du jour du conseil de ce jour figure l'approbation des budgets supplémentaires 2014 pour l'ensemble des services de la commune. On nous présente des budgets pour subir et non pour agir. 

En effet, en agissant dès avril, il aurait été possible de dégager dans un premier temps 230 000 € en investissement et 80 000 € en fonctionnement. Comment ?

Dans un premier temps, en restructurant la dette principale, les conditions de taux sont actuellement favorables, et en reconduisant pour deux ans l'emprunt sucrerie, ce qui permettait de faire rentrer sans souci les recettes attendues. Ce sont 170 000 € de capital sur la sucrerie (correspondant à l'amortissement réel de 2014) et 60 000 € de capital sur la commune qui auraient été évités. La charge d'intérêts sur la commune aurait baissé approximativement de 30 000 €, auxquels il aurait fallu ajouter les 50 000 € de budget du pôle médical laissés pour rien sur ce budget.

Il faut savoir que la gestion de la trésorerie est devenue un "sport" national chez les collectivités locales. Plus personne n'a d'avance. Logique puisque les recettes d'investissement et désormais même de fonctionnement sont perçues après, voire bien après les dépenses correspondantes. On ne peut plus se cantonner à une comptabilité d'amateur et une commune ne peut plus se contenter d'un simple rôle de reporting des dépenses et des recettes uniquement en les constatant. Non, une commune se doit d'être acteur et agir en conséquence.

De même, concernant la vente du terrain Villanova, un acompte d'au moins la moitié de la valeur aurait pu être encaissé dès le mois de mai, soit un montant d'environ 400 000 €. En effet, s'il s'agit bien d'une vente à terme, cela signifie simplement que le terrain sera intégralement payé au terme de l'opération, sans préciser le rythme du règlement. Qu'attend le maire, qui est co-gérant de la SCVV et à ce titre idéalement placé pour gérer les rentrées d'argent provenant du projet Villanova, pour activer cette recette ?

Autre piste n'ayant pas été explorée : la cession des deux maisons de ville de la rue du Général de Gaulle ainsi que l'emprise des garages, le produit (que l'on peut estimer aux alentours de 300 000 €) pouvant immédiatement être affecté à un fonds d'investissement.

Autre possibilité : engager des travaux pour faire 3 logements à la location dans les locaux de l'ancienne mairie, soit certes dans un premier temps des dépenses en plus, mais ensuite un revenu locatif annuel (de l'ordre 25 000 €) alimentant les recettes de la commune.

Bref, des solutions existaient et existent pour ne pas subir un budget et en avoir la maîtrise.Au lieu de cela, vous préférez vous plaindre, cacher votre manque de connaissances en cherchant à les imputer à d'autres, et vous contempler dans vos décisions restrictives.

Ces solutions permettraient aussi de réaliser d'autres investissements, comme l'équipement en télésurveillance des endroits les plus sensibles de la commune et contribuer ainsi à prendre à bras le corps les problèmes d'insécurité qui se multiplient à Villenoy, sans que la municipalité ne réagisse. 

Pas question pour notre groupe d'être associé à vos comptes d'apothicaire, et nous voterons donc contre l'ensemble des budgets soumis à l'approbation du conseil municipal, de vraies solutions d'avenir et de perspectives existant pour procéder autrement.

En toute logique, nous ne participerons donc pas à des discussions ligne par ligne. Toutefois, deux observations :
  • les charges de personnel sont en augmentation de 181 000 €, soit l'équivalent de 6 postes. Le budget primitif de février, sur la base de l'effectif en cours, était en effet de 1 948 960 €. Il y a eu une embauche en mars (1 ATSEM pour Mozart). A quoi correspond la différence, sachant que les Temps d'Accueil Périscolaire ont été mis en place a minima, donc sans embauche ?
  • Il y a 22 000 € inscrits pour la révision du PLU. Quand sera présentée la délibération lançant cette révision avec les axes de modifications ?
Il va sans dire que cette intervention est une explication de vote du groupe "Villenoy en marche vers son avenir" et qu'elle doit figurer in extenso dans le procès-verbal de la présente réunion du conseil municipal
Comments